Le Théâtre Verdi pour l’art contemporain

Le théâtre Verdi a une longue histoire, et c’est pour cela qu’il regarde de manière positive et originale le futur. En 2014, à l’occasion de son 160ème anniversaire, il a commencé à promouvoir en continu de jeunes artistes contemporains émergents travaillant en Toscane. Pour ce faire il met à disposition ses propres bâtiments à l’occasion d’expositions temporaires dédiées à ces artistes.

Exit Enter

Le premier artiste à avoir été accueilli est Exit Enter (2014), dont le travail a suscité une grande attention. « L’art est la porte de sortie de ce monde pour entrer dans un autre monde ». Quand devant la page blanche je commence à répandre de la couleur et à dessiner les lignes, je suis vers la sortie (Exit). L’acte créatif est en dehors du monde matériel et du quotidien ; si l’imagination est de créer une projection, une pensée de l’esprit, avec mes dessins je voudrais stimuler les fantaisies du spectateur pour le faire entrer (Enter) dans ce moment de détachement qui est l’acte créatif ». Pour en savoir plus (texte en italien)exit_ok

Blub

Le deuxième artiste à qui a été dédié une exposition est Blub (2015), qui a pris comme base de son travail certaines des icônes les plus importantes du panorama artistique de tous les temps, en ajoutant des masques et des tubes comme synthèse de ce qui est son slogan « L’art sait nager ». « Je mets un masque à celui qui représente l’art, la culture ou la science, et je le vois derrière un hublot, comme un monde parallèle ». Pour en savoir plus (texte en italien) blub_ok

Jamesboy

Ça a ensuite était le tour de Jamesboy (2016) : « Je peins parce que j’en ai besoin, parce que j’en ressens la nécessité. Utiliser une rue pour communiquer avec les gens c’est le meilleur moyen pour s’exprimer. Je travaille principalement pour moi, et je laisse une liberté totale d’interprétation. Dans mes œuvres chacun peut voir ce qu’il veut. Ce n’est pas beau à entendre mais je l’ai toujours pensé. » Pour en savoir plus (texte en italien) james_ok

Ninjaz

Depuis le 23 mars nous accueillons les œuvres du jeune street artiste florentin Ninjaz. Sans aucun doute un artiste intarissable, qui produit des toiles, des sculptures et des sérigraphies, mais plus récemment il a aussi commencé à tatouer et à réaliser des gravures sur bois. Il nous présente ici des œuvres inspirées par le monde féminin, réunies sous le nom de « Il gentil sesso ». L’exposition est actuellement en cours jusqu’à la fin de la saison artistique. Pour en savoir plus (texte en italien) nin900

Centre pour l’Art Contemporain Luigi Pecci

Durant la quatrième édition de Play It ! (2015) les œuvres exposées dans le hall ont été présentées par le Centre pour l’Art Contemporain Luigi Pecci de Prato. Les artistes présents : Giuseppe Chiari, Daniel Lombardi, Elisabetta Gut, Silvia Mejìa e Franco Ionda. Pour en savoir plus (texte en italien) pecci_ok